Présentation

Un art martial devenu olympique

Originaire de Corée, le Taekwondo qui signifie littéralement « la Voie des pieds et des poings » est un art martial permettant d’acquérir une force d’épanouissement et de cultiver un esprit d’ouverture.

Pratiquer le Taekwondo, c’est rechercher en permanence un équilibre personnel pour vivre en harmonie avec son environnement.

C’est aussi un sport moderne devenu discipline olympique en 2000 aux jeux de Sydney. L’entrée du Taekwondo dans la famille des sports Olympiques a donné un coup d’accélérateur incroyable à la discipline.

Plus de 200 pays à travers le monde sont affiliés à la WTF (World Taekwondo Fédération) ce qui fait du Taekwondo l’art Martial le plus pratiqué au monde.


Des valeurs historiques

L’histoire du Taekwondo est intimement liée à celle de la Corée. Au VIème siècle, se constitue le mouvement « Hwarangdo » fondé sur l’étude des arts martiaux et du bouddhisme. Cette « école de pensée », destinée aux jeunes aristocrates, reste une source d’inspiration dans la conduite de l’enseignement du Taekwondo.
Codifié dans les années cinquante en Corée, le Taekwondo est introduit en France en 1969.

Affilié successivement à la Fédération Française de Judo et Disciplines Associées (F.F.J.D.A) puis à la Fédération Française de Karaté et Arts Martiaux Affinitaires (F.F.K.A.M.A), il a depuis 1994 sa propre fédération délégataire et autonome : la Fédération Française de Taekwondo et Disciplines Associées (F.F.T.D.A).

Le Taekwondo évolue sur des bases solides mêlant tradition et modernité. Ces valeurs reconnues par les pratiquants et les partenaires de la fédération font la force de notre sport.
Elles sont un concentré de celles que l’on retrouve dans notre société : la recherche du plaisir, le dépassement de soi, la persévérance, la force morale et physique, le respect d’autrui…

Par sa diversité, le Taekwondo se prête à des pratiques accessibles à tous.

Les enfants et les adultes trouvent dans sa pratique une activité permettant de résister aux stress de la vie moderne. Chacun profite à la fois de la richesse de l’art martial, de son bagage de self défense et des bienfaits d’une pratique gymnique exigeante. Les grades valident la progression des connaissances.

Pour les enfants : 8 ceintures permettent d’identifier son niveau (blanc, jaune, orange, vert, violet, bleu, rouge et noir).

Pour les adultes : 5 ceintures (blanches, jaune, vert, bleue, rouge) sont les étapes obligatoires pour obtenir la ceinture noire 1er dan (dès 16 ans).